L’extraction au CO² Supercritique c’est quoi?

 

 

Qu’est ce que l’extraction au Co² Supercritique?

 

CO2 supercritique – Le processus optimal pour l’extraction des composés actifs du Chanvre

 

LE DIOXYDE DE CARBONE (CO2)

 

Le dioxyde de carbone (CO2) est présent naturellement, dans son état gazeux, dans l’atmosphère. Les végétaux absorbent du dioxyde de carbone (CO2) et rejettent du dioxygène (O2), ce processus s’appelle la photosynthèse. Et inversement, les animaux absorbent du dioxygène (O2) et rejettent du dioxyde de carbone (CO2), ce processus s’appelle la respiration cellulaire.

 

Le dioxyde de carbone (CO2) est donc essentiel à la préservation de l’écosystème de notre planète. Cependant le développement des industries, la consommation excessive d’énergie fossile et la déforestation augmentent considérablement les émissions de dioxyde de carbone (CO2) déréglant ainsi l’équilibre de la Terre.

 

L’EXTRACTION AU DIOXYDE DE CARBONE SUPERCRITIQUE (CO2SC)

 

Le dioxyde de carbone (CO2) est utilisé, depuis la fin des années 1970 dans l’industrie alimentaire, cosmétique, pharmaceutique et chimique, afin d’extraire certaines molécules des végétaux.

Il est utilisé dans son état supercritique, c’est-à-dire que le dioxyde de carbone (CO2) n’est plus dans un état gazeux ou dans un état liquide. Le domaine supercritique fut par ailleurs expérimenté la première fois en 1822 par le Baron Charles Cagniard de la Tour.

Le dioxyde de carbone (CO2) devient un fluide supercritique lorsque sa température dépasse les 31°C (87,8°F) et sa pression dépasse les 74 bars (ce qui est équivalent à la pression à 750m de profondeur sous-marine).

L’extraction au dioxyde de carbone supercritique (CO2SC) est un processus respectant les douze principes de la chimie verte.

Le but est de sélectionner les principes actifs de la plante que l’on souhaite extraire en variant la pression et la température dans le circuit d’extraction.

Par ces propriétés physico-chimiques, le dioxyde de carbone supercritique (CO2SC) permet de conserver la pureté de l’extraction.
Il se sépare aisément de l’extraction finale par une simple baisse de la pression dans le circuit d’extraction.

Le processus d’extraction au dioxyde de carbone supercritique (CO2SC) nécessite des connaissances accrues en Thermodynamique, en Physique et en Chimie.
C’est actuellement la méthode la plus efficace afin d’extraire certains composés de la matière première.

L’extraction au dioxyde de carbone supercritique (CO2SC) permet de conserver l’effet d’entourage des phytocannabinoïdes et de terpénoïdes contenu dans la plante Cannabis Sativa L.

Cependant l’investissement afin de se procurer le matériel adéquate est conséquent jouant ainsi sur le prix du produit final.

Quel est l’avantage du CO2 supercritique?

Cette méthode a pour avantage de ne pas employer de produits chimique. Ainsi les huiles que nous en retirons ne conservent rien d’autre que leurs propriétés naturelles des extraits de la plante. Dans le cas du CBD, nos produits ne contiennent que la molécule de CBD. Les autres substances comme la chlorophylle, où les mauvais éléments que le chanvre peut avoir absorbé lors de sa culture, sont supprimés. Il en résulte un produit sain, ne présentant aucun risque lors de l’absorption et contenant tous les avantages du CBD.

 

Retrouvez toute les dernières informations sur nos produits sur notre Instagram.

 

 

Inscrivez-vous à notre newsletter et recevez 10% de réduction sur votre première commande